Tantra de l'Emergence Naturelle du Discernement

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Tantra de l'Emergence Naturelle du Discernement (Rig pa rang shar gyi rgyud) རིག་པ་རང་ཤར་གྱི་རྒྱུད།

Signification littérale du titre abrégé

rig pa: Discernement; —rang shar: émergence naturelle; —gi: marque du génitif; —rgyud: tantra.

Titre complet

Le titre complet donné en ouverture du Tantra lui-même est :

De bzhin gshegs pa thams cad kyi ting nge 'dzin yongs su bshad pa/ Ye shes 'dus pa'i mdo/ Theg pa chen po gsang ba bla na med pa'i rgyud/ Chos thams cad kyi 'byung gnas/ Sangs rgyas thams cad kyi dgongs pa/ gSang sngags gcig pa'i ye shes/ rDzogs pa chen po'i don gsal bar byed pa'i rgyud/ Rig pa rang shar chen po'i rgyud ces bya ba.

La traduction de ce titre en français donne:

L'Explication intégrale de l'Absorption de tous les Tathāgatas, le Sūtra qui fusionne la Sagesse, le Tantra insurpassable et secret du grand Véhicule, la Source de tous les Enseignements, la Contemplation de tous les Eveillés, la Sagesse unique des Formules Secrètes, le Tantra clarifiant le sens de la Grande Perfection, le Tantra de la Grande Emergence Naturelle du Discernement.

Présentation thématique

Le Tantra de l'Emergence Naturelle du Discernement est centré sur les principes de la Vue, de la Méditation, de la Conduite et du Fruit, telles que ces quatre modalités sont exposées dans le système de la Grande Perfection. Les thèmes qu'il aborde sont en réalité beaucoup plus nombreux et recouvrent, comme on le verra dans la section suivante consacrée à sa structure, l'ensemble des sujets traités dans les textes Dzogchen.

Structure

Le tantra est organisé autour des 86 chapitres suivants :

  1. l'introduction (gleng gzhi),
  2. les questions de l'Entourage (‘khor gyis gleng slong ba),
  3. le résumé des principes de la Conduite (spyod pa'i don bsdus),
  4. le résumé des principes de la Méditation (sgom pa'i don bsdus),
  5. le résumé de la Vue (lta ba mdor bsdus),
  6. les méthodes pour conférer les consécrations (dbang gi bskur thabs),
  7. les qualités inhérentes aux consécrations (dbang bskur ba'i yon tan),
  8. les défauts inhérents au fait de ne pas recevoir les consécrations (dbang ma thob pa'i skyon),
  9. l'examen des liens entre l'ācārya et le disciple (slob dpon dang slob ma'i 'brel ba brtags pa),
  10. les serments (dam tshig),
  11. les caractéristiques du Corps Absolu (chos sku'i mtshan nyid),
  12. le Parfait Corps de Jouissance (longs spyod rdzogs pa'i sku),
  13. le Corps d'Apparition (sprul pa'i sku),
  14. la fusion unique des Trois Corps (sku gsum gcig tu dril ba),
  15. les Cinq Corps (sku lnga),
  16. le résumé des principes des cinq Sagesses (ye shes lnga'i don bsdus),
  17. la classification en vingt-cinq Sagesses (ye shes nyi shu rtsa lngar dbye ba),
  18. les cinq lumières associées aux Corps (‘od lnga sku dang sbyar ba),
  19. les cinq éléments extérieurs (phyi'i 'byung ba lnga),
  20. la classification des cinq éléments intérieurs (nang gi 'byung ba lnga'i dbye ba),
  21. la Contemplation des Eveillés des trois temps (dus gsum gyi sangs rgyas kyi dgongs pa),
  22. le mode de libération des êtres animés (sems can gyi grol lugs),
  23. l'explication syllabique des lettres (yi ge'i 'bru bshad)
  24. les méthodes d'accès au Discernement (rig pa'i bzhag thabs),
  25. l'énumération résumée des Véhicules mondains (‘jig rten pa'i theg pa'i grangs bsdus),
  26. l'explication détaillée des Vues relatives aux accumulations transitoires (‘jig tshogs kyi lta ba rgyas par bstan pa)[1]
  27. la classification des Neuf Véhicules (theg pa rim dgu'i dbye ba),
  28. l'exposé sur la Base d'égarement initiale (dang po'i 'khrul gzhi bstan pa),
  29. l'exposé sur le continuum spécifique des êtres animés (sems can rang rgyud bstan pa),
  30. l'état naturel de la Base (gzhi yi gnas lugs),
  31. l'exposé sur le mode de réalisation (rtogs tshul bstan pa),
  32. les exemples illustratifs (mtshon pa dpe),
  33. la non-saisie du Discernement (rig pa 'dzin med),
  34. le mode d'égarement au cours du Bardo (bar do la 'khrul lugs),
  35. la transcendance au sein de la Vue de la Grande Perfection (rdzogs chen gyi lta ba la bzla ba),
  36. le maṇḍala (dkyil 'khor),
  37. l'exposé des principes spécifiques (rang rang gi don bstan pa),
  38. l'exposé sur le mode de réalisation (rtogs lugs bstan pa),
  39. le mode d'égarement et le renversement de l'égarement (‘khrul tshul dang ‘khrul pa bzlog pa),
  40. la louange intégrale (yongs su bstod pa),
  41. le symbole illustrant la nature de l'égarement (‘khrul pa'i rang bzhin gyi brda’),
  42. l'explication du temps (dus bstan pa),
  43. l'explication des cinq symboles (brda' lnga bstan pa),
  44. l'explication du principe (don bstan pa),
  45. l'explication des termes énumérés (grangs yig bstan pa),
  46. l'énonce de la terminologie spécifique aux Ḍākinīs (mkha' 'gros rang skad smras pa),
  47. le mode d'avènement du Révélateur (ston pa byon tshul),
  48. l'explication analytique des Disques Lumineux (thig le phyes te bstan pa),
  49. le son des preuves logiques (gtan tshigs sgra),
  50. l'explication détaillée de la Base, de la Voie, et du Fruit (gzhi lam ‘bras bu rgyas par bstan pa),
  51. l'exposé sur la logique des Formules (sngags kyi gtan tshigs bstan pa),
  52. le Yoga intégral (yongs su rnal 'byor),
  53. les activités secrètes (phrin las gsang ba),
  54. l'explication sur la Vue dominant le sommet des Montagnes (ri bo spyi bcings kyi lta ba bstan pa),
  55. l'exposé sur les bouffées de l'Océan (rgya mtsho klong rdol bar bstan pa),
  56. l'égalisation de la la chaleur solaire et lunaire (nyi zla drod mnyam pa),
  57. l'uniformité du ciel (nam mkha' khad mnyam pa),
  58. l'explication des confrontations allégoriques (dpe'i ngo sprod bstan pa),
  59. l'œuvre aux émanations (sprul pa mdzad pa),
  60. la mesure des signes (rtags tshad),
  61. l'ignorance et l'esprit (ma rig pa sems),
  62. le Discernement et la Sagesse (rig pa dang ye shes),
  63. la Nature lumineuse (rang bzhin gsal ba),
  64. l'exposé sur la diversité des capacités (dbang po'i bye brag bstan pa),
  65. les prophéties résultantes (rjes su lung bstan pa),[2]
  66. l'exposé sur le mode de transmigration des êtes animés (sems can gyi 'pho tshul bstan pa),
  67. l'exposé sur la Grande Perfection et sa logique interne (rdzogs chen gtan tshigs dang bcas te bstan pa),
  68. l'explication sur l'index des Tantras (rgyud kyi sdom byang bstan pa),
  69. la réfutation de tous les opposants (phyir rgol ba thams can sun 'byin pa),
  70. l'explication de la classification de la Connaissance Sublimée (shes rab kyi dbye ba bstan pa),
  71. l'explication des signes (rtags bstan pa),
  72. l'exposé résumant les portes des Méthodes Salvifiques (thabs ki sgo bsdus te bstan pa),
  73. l'abandon des souillures grossières et subtiles au sein de la Sagesse (phra rags ye shes kyi dri ma spang ba),
  74. la classification des Trois Corps (sku gsum gyi dbye ba),
  75. l'index des consécrations (dbang gi sdom byang),
  76. la Contemplation propre à la Liberté Naturelle des caractéristiques (mtshan ma rang grol gyi dgongs pa),
  77. l'absence de Terres et de Voies à accomplir (sa lam bsgrub tu med pa),
  78. la terminologie spécifique à la Grande Perfection (rdzogs chen rang skad smra ba),
  79. la Contemplation de l'accès-à-l'égalité immuable (mi g.yo mnyam gzhag gi dgongs pa),
  80. Mañjuśrī, le Lion du Discours (‘jam dpal smra ba'i seng ge),
  81. le Bienheureux Né-de-lui-même (de bzhin gshegs pa rang byung),
  82. l'offrande de la quintessence par les Ḍākinīs (mkha' 'gro mas snying po phul ba),[3]
  83. l'écrasement des caractéristiques (mtshan ma zil gyis mnan pa),
  84. l'explication de l'enseignement de la Contemplation (dgongs pa lung bstan pa),
  85. l'établissement du support des Vainqueurs (rgyal ba'i rten bzhag pa),
  86. la remise complète (du Tantra) (yongs su gtad pa).

La dernière partie du Tantra est consacrée aux colophons qui complètent l'exposé du texte.

Notes

  1. L'expression “accumulations transitoires” (‘jig tshogs) fait référence aux agrégats périssables auxquels le soi (bdag) s'identifie ordinairement. Ces agrégats sont conçus comme des accumulations (tshogs) de divers éléments et sont définis comme transitoires (‘jig) parce qu'ils sont impermanents, sujets à une désintégration qui agit d'instant en instant.
  2. “Résultantes” (rjes su) signifie tout simplement “relatives au futur”, ce qui est tautologique en français à propos de prophéties.
  3. Le rendu du titre peut induire en erreur. Le thème de ce chapitre est l'offrande présentée par les Ḍākinīs de leur propre “quintessence” (snying po) mantrique.

Bibliographie

— Jean-Luc Achard, Les Thèmes des Dix-Sept Tantras, éd. PDF, Khyung-mkhar, 2013, p. 6.


Jean-Luc Achard 22 janvier 2018 à 15:15 (CET)