Sagesse

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Sagesse (ye shes) ཡེ་ཤེས།

Signification littérale

ye : primordial, originel ; — shes : connaissance, savoir.

Sakya Paṇḍita (1182–1251) conspue les théoriciens affirmant que le terme ye shes signifie connaissance (shes) primordiale (ye). Mais son opinion sur ce point n'a strictement aucune valeur dans la mesure où elle est contredite et invalidée par les Tantras de la Grande Perfection.

Définition

Dans le Commentaire du Dra Thelgyur, Vimalamitra fournit la définition suivante de la Sagesse primordiale :

Pour ce qui est de la Sagesse primordiale, son Essence est lumineuse et immuable. Sa définition littérale est telle que l'on parle de “Sagesse primordiale” (ye shes zhes bya) lorsque l'on reconnaît en ce moment même le principe qui existe depuis l'origine (ye nas gnas pa'i don).

Dans le Dra Thelgyur (p. 152), ce principe est décrit dans les termes suivants :

La “Sagesse” à la Nature spontanée
Est non-née, incessante et ne conceptualise rien,
Etant donné qu'elle est pure de tout objet et indéterminée.
Puisque son dynamisme et ses Qualités sont sans entrave,
Elle s'exprime comme la Base qui parachève le multiple
Issue des manifestations de son seul déploiement.
Elle est non existante et apparente, manifeste et vide.

Par ailleurs dans le Tantra de l'Emergence Naturelle du Discernement (Rig pa rang shar, p. 451), il est dit:

Si l'on connaît la Nature spontanée depuis l'origine
Alors, on concrétise la réalisation.
Telle est la définition littérale de la Sagesse primordiale.

Classifications de la Sagesse

Il existe trois sortes de Sagesses :

  1. les trois Sagesses qui demeurent sur la Base (gzhi gnas kyi ye shes gsum),
  2. les cinq Sagesses qui appréhendent les caractéristiques (mtshan nyid 'dzin pa'i ye shes lnga), et
  3. les deux Sagesses qui embrassent les objets (yul la khyab pa'i ye shes gnyis).

Jean-Luc Achard 29 mai 2018 à 19:52 (CEST)