Bardo

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Bardo (bar do) བར་དོ།

Définition

Etats intermédiaires entre deux conditions ou deux moments. Les Bardos sont souvent exclusivement associés aux états intermédiaires post-mortem mais il s’agit d’une simplification (que l’on rencontre parfois dans la littérature en langue source). Il existe ainsi des Bardos ante-mortem, comme le Bardo du sanctuaire de naissance (skye gnas kyi bar do) qui correspond à la période de la vie ou de la destinée (c’est-à-dire littéralement du “sanctuaire”, gnas) dans laquelle on reprend naissance (skye).

Classification

On parle en général de sept Bardos principaux:

  1. le Bardo du sanctuaire de naissance (skye gnas kyi bar do) ou Bardo de la vie;
  2. le Bardo du rêve (rmi lam gyi bar do);
  3. le Bardo de l’Absorption (ting ‘dzin gyi bar do);
  4. le Bardo du moment de la mort (‘chi ka’i bar do);
  5. le Bardo du Corps Absolu primordialement pur (ka dag chos/bon sku’i bar do);
  6. le Bardo de la Claire-Lumière de la Réalité (bon nyid ‘od gsal gyi bar do); et
  7. le Bardo du Devenir (srid pa’i bar do).

Remarque

Les Bardos nos. 1-3 sont pre-mortem; le no. 5 n'est généralement pas mentionné en dehors des sources dzogchen elles-mêmes. Les nos. 5-7 sont post-mortem.

Par ailleurs, lorsque l'on fait référence aux six Bardos, on exclut le no. 5 de la liste.

Jean-Luc Achard 5 juillet 2017 à 15:21 (CEST)