Essence de la Pureté Primordiale

De Dzogchen wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Essence de la Pureté Primordiale (ka dag gi ngo bo) ཀ་དག་གི་ངོ་བོ།

Signification littérale

ka dag: Pureté Primordiale; —gi: marque du génitif; —ngo bo: Essence.

Définition

L'Essence de la Pureté Primordiale est la Réalité originelle de l'Esprit (sems nyid), l'état du Corps du Vase de Jouvence (gzhon nu bum sku) avant l'émergence de l'Epiphanie de la Base (gzhi snang). Cet état est celui du Fruit et de son expression naturelle se manifestant dans le déploiement des Corps et des Sagesses.

En termes purement dzogchen, cette Essence primordialement pure représente l'état du Corps Absolu (chos sku), du Disque Unique (thig le nyag gcig) vierge d'élaboration et totalement non identifiable discursivement. C'est à partir de cet état virginal qu'émerge le déploiement du multiple sous la forme d'un dynamisme incessant qui en caractérise l'expression à la fois sapientiale et visionnaire.

Au seul niveau de la Base (gzhi), cette Essence représente l'état primordial totalement indicible et au-delà des extrêmes que sont l'existence et la non-existence : elle n'est autre que la Claire-Lumière (‘od gsal) ou Réalité vide et purissime qui s'expérimente au cours de la Contemplation du Corps Absolu immuable (chos sku 'gyur med kyi dgongs pa). Elle demeure depuis l'origine à l'image du ciel, définie en un mode vierge de partialité et correspondant à l'expression authentique de la Sagesse Née-d'elle-même (rang byung ye shes).


Jean-Luc Achard 11 janvier 2020 à 09:53 (CET)