Clarté-Vacuité

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Clarté-Vacuité (gsal stong)

Signification littérale

gsal: Clarté, clair(e), lumineux, rayonnant, etc. ; — stong: Vacuité, vide, etc.

Définition

La Clarté-Vacuité est la définition la plus précise de l'expression véritable de l'état naturel de l'Esprit. La modalité de Clarté correspond à la Nature spontanée (rang bzhin lhun grub) de l'Esprit et celle de Vide correspond à l'Essence primordialement pure (ngo bo ka dag).

Remarque

Longchenpa dit ainsi dans son Précieux Trésor du Véhicule Suprême (Theg mchog rin po che'i mdzod) que lorsque l'Esprit se meut au cœur même de la Précieuse Sphère hermétique de la Pureté Primordiale (ka dag rin po che gsang ba'i sbubs, i.e., l'Essence vide), il en vient à s'exprimer spontanément comme la base d'émergence des Trois Corps (sku gsum) qui se déploient au sein de la Clarté intérieure (nang gsal) de l'Esprit lui-même.

C'est ainsi qu'en se familiarisant avec la réalité de ces Corps au cours des visions émergeant pendant le parcours de la Voie, que l'adepte va ultimement manifester des signes qui correspondent à l'obtention de ces Corps eux-mêmes. La manière dont s'exprime la Clarté-Vacuité de l'Esprit est donc pérenne au niveau de la Base, de la Voie et du Fruit, même si le déploiement des Corps et des Sagesses qui en exprime la réalité s'avère, quant à lui, potentiel au niveau de la Base, manifeste au niveau de la Voie, et parachevé au niveau du Fruit.

Jean-Luc Achard 11 juin 2017 à 12:03 (CEST)