Clarté

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Clarté (gsal ba) གསལ་བ།

Définition

La Clarté est l'une des deux modalités de l'expression véritable de l'état naturel, avec le Vide (stong pa). D'un point de vue sémantique, cette Clarté est associée à la Nature (rang bzhin) de l'état primordial et à sa Spontanéité (lhun grub).

Dans son Trésor du Véhicule Suprême, Longchenpa explique que cette Clarté est prégnante d'une quintessence (snying po) appelée Discernement (rig pa) et que ce Discernement s'exprime, dans sa modalité authentique, dans le déploiement de Corps (sku) et de Sagesses (ye shes) indifférenciés, en sorte que l'Essence pure depuis l'origine s'avère indifférenciée de la Nature spontanément accomplie. Cette perspective est dans la droite ligne des classiques tels que L'Emergence Naturelle du Discernement (Rig pa rang shar) dans lequel on trouve la définition suivante :

La Base est dite être de deux sortes :
La Base de la Grande Pureté Primordiale et
La Base de la multiplicité spontanée.

Dans ce cas, la Base de la Grande Pureté Primordiale (ka dag chen po'i gzhi) correspond au mode de l'Essence vide (ngo bo stong pa), tandis que la Base de la multiplicité spontanée (lhun grub sna tshogs gzhi) correspond à la Nature lumineuse (rang bzhin gsal ba). Ces deux aspects sont fondamentalement indifférenciés l'un de l'autre.

Jean-Luc Achard 11 juin 2017 à 11:09 (CEST)