Terre de la Pureté Primordiale

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Terre de la Pureté Primordiale (ka dag gi sa) ཀ་དག་གི་ས།

Signification littérale

ka dag: Pureté Primordiale; —gi: marque du génitif; —sa: Terre.

Définition

Dans son Trésor du Véhicule Suprême (Theg mchog mdzod), Longchenpa définit cette Terre comme celle de l'Espace intérieur que l'on atteint lorsque l'on reconnaît notre propre Essence. Une telle atteinte correspond à celle du Plein Eveil lorsque l'on ne régresse plus cette reconnaissance.

Ainsi, au moment de l'obtention du Fruit, toutes les apparences extérieures et intérieures se résorbent au sein de l'Espace primordial, y compris le corps de lumière (‘od lus): à ce stade, l'Eveillé demeure de manière définitive et spontanée au sein de la Terre de la Pureté Primordiale. Sur ce point, dans son traité dit des Onze Thèmes de la Grande Perfection (Tshig don bcu gcig pa), Nyima Bum dit :

Une fois ultimement parvenu à l'épuisement de tous les phénomènes,
(Le Plein Eveil) se concrétise sur la Terre de la Pureté Primordiale.

Dans le schéma de la résorption des Huit Portes de la Spontanéité (lhun grub sgo brgyad), cette Terre de la Pureté Primordiale est clairement celle de l'état naturel et est conçue comme la base d'émergence des Trois Corps (sku gsum) qui demeurent indifférenciés en son sein et qui émergent de la Base pour œuvrer au bénéfice des mondes.


Jean-Luc Achard 3 juin 2018 à 06:29 (CEST)