Mode de Libération de Samantabhadra

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Mode de Libération de Samantabhadra (kun tu bzang po'i grol lugs)

Signification littérale

kun tu bzang po'i: Samantabhadra + marque du génitif; —grol: libération, liberté; —lugs: mode, manière.

Définition

Manière dont le Buddha Primordial Samantabhadra s'est libéré lors de l'Epiphanie de la Base (gzhi snang).

Explication

Lors de l'émergence des manifestations de la Base, le Buddha Primordial Samantabhadra a instantanément reconnu que les Huit Portes de la Spontanéité (lhun grub kyi sgo brgyad) formant l'Epiphanie de la Base étaient l'expression de ses propres manifestations naturelles (rang snang). De ce fait, il ne les a pas saisies comme ayant une autre nature ou source que lui-même, mais, avec un esprit totalement impartial (gzu bo'i blo), il les a reconnues comme formant son propre éclat naturel (rang gdangs). En conséquence, ses mouvements discursifs éventuels ont été automatiquement éradiqués, son Eveil se déroulant alors en deux instants :

  1. au cours du premier instant, il reconnaît l'émergence de l'Epiphanie de la Base comme relevant de ses propres manifestations naturelles, entraînant ainsi sa réalisation (rtogs pa); et
  2. au cours du second instant, tout égarement potentiel s'est dissipé et sa Sagesse (ye shes) s'est intensifiée jusqu'à son paroxysme.

On définit cet Eveil comme la sublimation de la Base en Fruit, l'Essence de ce [[Fruit] étant celle du Plein Eveil primordial (ye sangs rgyas pa). A ce moment, les manifestations relevant de sa propre Epiphanie ont cessé et se sont résorbées au sein de la Pureté Primordiale (ka dag): il est alors devenu le Révélateur Samantabhadra (ston pa kun tu bzang po), le premier de tous les Buddhas.


Jean-Luc Achard 11 février 2018 à 18:32 (CET)