Cinq Voies

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cinq Voies, les (lam lnga)

Signification littérale

lam: voie; —lnga: cinq.

Définition

Cette explication des cinq Voies est donnée dans le contexte de la pratique de l'Eradication de la Rigidité (khregs chod) et présente les Quatre Visions (snang ba bzhi) dans l'ordre inversé de celui du Franchissement du Pic (thod rgal). Ici, les Voies sont mises en parallèle avec les Visions.

[1] Ainsi, la Voie de la Sagesse de l'Espace Absolu (chos dbyings ye shes kyi lam) présentée comme vierge d'élaboration (spros bral) correspond à la Vision de l'Epuisement de la Réalité (chos nyid zad pa'i snang ba).
[2] De cette Voie procède la Voie de la Sagesse semblable au Miroir (me long ye shes kyi lam) qui s'exprime comme la Clarté du Discernement Naturel (rang rig) vierge de toute partialité et toute distinction individuelle; elle correspond à la Vision du Paroxysme du Discernement (rig pa tshad phebs kyi snang ba) au cours de laquelle l'adepte expérimente le yoga continuel du jour et de la nuit (nyin mtshan rgyun gyi rnal 'byor).
[3] De cette Voie procède la Voie de la Sagesse de l'Egalité (mnyam nyid ye shes kyi lam) qui se traduit par une intensification des Qualités rédemptrices (yon tan) de l'Eveil et qui correspond ainsi à la [[Vision de l'Accroissement des d'Expériences Lumineuses (nyams snang gong 'phel gyi snang ba).
[4] De cette Voie procède la Voie de la Sagesse Discriminante (so sor rtog pa'i ye shes) qui s'exprime dans une absence totale de saisie des expériences précédentes et qui correspond à la Vision de la Réalité Manifeste (chos nyid mngon sum gyi snang ba).
[5] A ce stade, le Discernement ne quitte plus la Base première (dang po'i gzhi) de l'état naturel: de cet état procède la Voie de la Sagesse d'Accomplissement des Activités (bya ba grub pa'i ye shes) qui correspond à la “libération” du Discernement au sein de la Pureté Primordiale, c'est-à-dire à la demeure dans l'Essence même de la Réalité nue et transparente.

Dans le contexte des quinze modalités quintuples du Corps de Jouissance, les cinq Voies ordinaires sont :

  1. la Voie de l'Accumulation (tshogs lam),
  2. la Voie de l'Union (sbyor lam),
  3. la Voie de la Vision (mthong lam),
  4. la Voie de la Méditation (sgom lam), et
  5. la Voie où l'on n'étudie plus (mi slob pa'i lam).

Référence

Longchenpa, Chos dbyings mdzod 'grel, p. 275.


Jean-Luc Achard 15 janvier 2018 à 16:32 (CET)