Franchissement du Pic

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Franchissement du Pic (thod rgal) ཐོད་རྒལ།

Signification littérale

thod : crâne, front, haut, sommet, crête, pic ; — rgal : franchir.

Le verbe rgal ba n'a jamais signifié sauter ainsi qu'on peut le lire dans certaines traductions erronées. Ses significations sont : 1. franchir, 2. traverser, 3. surmonter, 4. passer (un gué), 5. dépasser, 6. surpasser, etc. Par ailleurs, le choix de "saut", ne permet pas de traduire avec pertinence le proverbe dzogchen disant : khregs ma chod na thod mi rgal ba (Si la rigidité n'est pas éradiquée, le pic ne sera pas franchi).

Définition

Pratique dzogchen centrée sur l’aspect visionnaire du Discernement, s’appuyant sur un ensemble de six points-clefs, de Quatre Lampes, de Quatre Visions, et de quatre supports finaux. Cette pratique se caractérise par l’atteinte d’un signe particulier (rtags) au terme de son parcours: le Corps d’Arc-en-ciel (‘ja’ lus).

Le Franchissement du Pic, défini comme le Yoga de la Claire-Lumière (‘od gsal) repose sur les six points-clefs suivants:

  1. le point-clef du corps,
  2. le point-clef de la parole,
  3. le point-clef de l'esprit,
  4. le point-clef des portes,
  5. le point-clef de l’objet, et
  6. le point-clef du souffle-Discernement.

Les supports de cette pratique sont l’obscurité (dans une cellule entièrement noire), le soleil, le ciel, une lampe à beurre et la lune.

Au cours de cette pratique, l'adepte se familiarise progressivement avec l’éclat de son propre Discernement s’élevant en manifestations visionnaires de plus en plus intenses. Au cours de la pratique, il passe ainsi par quatre étapes que l’on désigne comme les Quatre Visions (snang ba bzhi).

Référence

Jean-Luc Achard, La Quintessence des Joyaux, Instructions sur les Principes du Franchissement du Pic, éd. Khyung Lung, 2015.


Jean-Luc Achard 30 avril 2018 à 22:49 (CEST)