Visions des seize Terres

De Dzogchen wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Visions des seize Terres (sa bcu drug gi snang ba) ས་བཅུ་དྲུག་གི་སྣང་བ།

Signification littérale

sa bcu drug: seize Terres; —gi: marque du génitif; —snang ba: visions.

Définition

Il s’agit d’une présentation des seize Terres en fonction des Quatre Visions du Franchissement du Pic (thod rgal), chacune étant divisée en quatre parties correspondant au déploiement (mched pa), plein déploiement (nye bar mched pa), obtention (thob pa), et pleine obtention (nye bar thob pa). Ainsi, selon le chapitre 18 du Trésor du Véhicule Suprême (Theg mchog mdzod) de Longchenpa:

  1. le déploiement de la Vision de la Réalité Manifeste est contemplé par les yeux (mig) qui voient à la fois les apparences grossières extérieures et les visions initiales de l’état naturel ;
  2. le plein déploiement de cette Vision est contemplé par le biais de l’Ainsité de l’œil (mig gi de kho na nyid) qui permet de voir les visions de l’Espace (dbyings kyi snang ba) et les visions du Discernement (rig pa’i snang ba) ;
  3. l’obtention de cette Vision correspondant à la vision des chaînes adamantines (rdo rje lu gu rgyud) ; et
  4. la pleine obtention de cette Vision correspond à la familiarisation avec ces chaînes.


  1. Le déploiement de la Vision de l’Accroissement des Expériences Lumineuses se traduit par l’émergence de lumières colorées ;
  2. le plein déploiement de cette Vision se traduit par l’émergence de Disques Lumineux (thig le) ;
  3. son obtention se traduit par l’apparition de Thiglés quinticolores (thig le kha dog lnga) ; et
  4. sa pleine obtention se traduit par les projections de multiples rayons lumineux (zer sna tshogs).


  1. Le déploiement de la Vision du Paroxysme du Discernement se traduit par l’émergence de Corps (sku) ;
  2. son plein déploiement se caractérise par l’émergence de Corps en union Père-Mère (yab yum) ;
  3. son obtention se traduit par le jaillissement de bouquets quintuples (tshom bu lnga lnga) ; et
  4. sa pleine obtention s’exprime dans la manifestation de maṇḍalas entiers.


  1. Le déploiement de la Vision de l’Epuisement de la Réalité se traduit par la disparition des Corps (sku) et des Sagesses (ye shes) sous leur forme visionnaire extérieure ;
  2. son plein déploiement s’exprime en l’expérience d’un Vide (stong pa) insaisissable ;
  3. son obtention est tout simplement indicible dans le sens où elle est indescriptible par le langage étant donné qu’aucune caractéristique n’est expérimentée par l’adepte à ce stade de la phase ultime de la Voie ; et
  4. sa pleine obtention se traduit par l’expérience de la Réalité (chos nyid) totalement non établie comme étant quoi que ce se soit.

Jean-Luc Achard 1 février 2022 à 09:57 (CET)