Trois sortes de Puretés Primordiales

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Les trois sortes de Puretés Primordiales (ka dag rnam pa gsum)

Signification littérale

ka dag: Pureté Primordiale; —rnam pa: sorte; —gsum: trois.

Définition

Les trois sortes de Puretés Primordiales sont :

  1. la Pureté Primordiale de la Base originelle, (thog ma gzhi yi ka dag),
  2. la Pureté Primordiale de la Voie temporaire (gnas skabs lam gyi ka dag), et
  3. la Pureté Primordiale du Fruit ultime (mthar thug 'bras bu'i ka dag).

Ces représentations sont expliquées par Longchenpa dans son Avènement Générique de l'Arcane Insurpassable (gSang ba bla med spyi babs), extrait de la Quintessence Profonde (Zab mo yang tig) et sont clairement organisées en fonction du schéma classique de la Base (gzhi), de la Voie (lam), et du Fruit (‘bras bu). A ma connaissance, l'expression “trois sortes de Puretés Primordiales” n'est pas utilisée ailleurs que dans ce texte. Elle est associée à la notion dite des Trois Spontanéités (lhun grub gsum).


Jean-Luc Achard 18 janvier 2018 à 13:19 (CET)