Trois Sections de la Grande Perfection

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Trois Sections de la Grande Perfection (rDzogs chen sde gsum) རྫོགས་ཆེན་སྡེ་གསུམ།

Définition

Cette expression est utilisée dans deux contextes :

  1. le contexte général des enseignements Dzogchen dont la répartition en trois grands groupes textuels est attribuée à Mañjuśrīmitra, disciple de Garab Dorje; ces Trois Sections (sde gsum) sont :
    1. la Section de l’Esprit (Sems sde) qui met l'accent sur la Clarté (gsal ba) de l'état naturel;
    2. la Section de l'Espace Abyssal (Klong sde) qui met l'accent sur le Vide (stong pa) de l'état naturel; et
    3. la Section des Préceptes (Man ngag sde) qui met l'accent sur l'indifférenciation de la Clarté et du Vide (gsal stong dbyer med) de l'état naturel.
  2. le contexte spécifique d'un Trésor (gter ma) révélé par Chogyur Lingpa (1829–1870) dans le sanctuaire de Pema Shelphuk et transcrit par Jamyang Khyentsé Wangpo (1820–1892); ce terma est inclus dans les volumes 22 et 23 des Enseignements Révélés (gter chos) de Chogyur Lingpa.

Bibliographie

— Jean-Luc Achard, L’Eclaircissement Sublime des Principes du A Blanc, La pratique principale de la Section de l’Esprit, compilée par Khenpo Karma Ratna, Ed. Khyung-Lung, 2014.

Jean-Luc Achard 10 juin 2017 à 11:02 (CEST)