Traité sur les Signes et leur Paroxysme selon le Khandro Nyingthik

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Le Traité sur les Signes et leur Paroxysme selon le Khandro Nyingthik (mKha' 'gro snying thig gi rtags yig tshad yig) མཁའ་འགྲོ་སྙིང་ཐིག་གི་རྟགས་ཡིག་ཚད་ཡིག།

Signification littérale

mkha' 'gro snying thig: Khandro Nyingthik; —gi: marque du génitif; —rtags yig: traité sur les signes; —tshad yig: traité sur le paroxysme.

Définition

Ce texte appartenant au Khandro Nyingthik de Pema Ledrel Tsel décrit les signes apparaissant au cours de la pratique des préliminaires spéciaux du Dzogchen]] (rdzogs chen khyad par gyi sngon 'gro) et de la pratique principale (dngos gzhi). Sa structure se présente comme suit :

  1. la Disjonction du corps
  2. la Disjonction de la parole
  3. la Disjonction de l'esprit
  4. l'Apposition des Sceaux sur les manifestations extérieures
  5. l'Apposition des Sceaux sur les agrégats intérieurs
  6. l'Entraînement Dynamique sur les manifestations extérieures
  7. l'Entraînement Dynamique sur les agrégats intérieurs
  8. l'Assouplissement
  9. l'Entrée dans la Voie
  10. la Posture du Vajra
  11. la source de l'esprit:
  12. la demeure de l'esprit:
  13. la destination de l'esprit:
  14. les Disjonctions intérieures
  15. l'Induction de l'Aise Naturelle
  16. l'Accès à l'état naturel
  17. le rejet des activités
  18. la maîtrise des points-clefs
  19. l'entraînement aux quatre points-clefs
  20. les signes des Quatre Visions.[1]

Note

  1. Le texte n'aborde pas cette dernière catégorie de signes et renvoie au Commentaire sur les Instructions (Khrid kyi ti ka).

Jean-Luc Achard 28 juin 2018 à 12:32 (CEST)