Profonde Clarté de la Pureté Primordiale

De Dzogchen wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Profonde Clarté de la Pureté Primordiale (ka dag gting gsal) ཀ་དག་གཏིང་གསལ།

Signification littérale

ka dag: Pureté Primordiale; gting gsal: Profonde Clarté.

Définition

Dans L'Essence Perlée de Garab Dorjé (dGa’ rab rdo rje’i snying thig) de Chogyur Lingpa, cette Profonde Clarté de la Pureté Primordiale renvoie à l’état de l’Espace (dbyings kyi ngang), c’est-à-dire l’immensité abyssale de l’état naturel exprimée comme un Espace primordialement pur et animé d’une Clarté définie comme profonde (gting, c’est-à-dire n’émergeant pas sous la forme d’un déploiement visionnaire extérieur.

Dans le cycle du Chikshé Kündröl (Chig chod kun grol), Rinchen Lingpa explique que cette Profonde Clarté de la Pureté Primordiale est en fait l’état du Corps Absolu en lequel la Base d'égarement se libère, lorsque l’on parvient au Fruit.

Ces définitions coïncident avec celle donnée par Jamyang Khyensté Wangpo dans son Essence Perlée de Chetsün (lCe btsun snying thig), dans lequel cette expression renvoie à l’état naturel (gnas lugs) totalement inconditionné, au Corps Absolu, à l’Ainsité de l’Esprit (sems nyid), etc.


Jean-Luc Achard 12 août 2020 à 17:16 (CEST)