Préceptes secrétissimes sur les points-clefs des corrections corporelles

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Les préceptes secrets sur les points-clefs des corrections corporelles (Lus bcos pa’i gnad kyi man ngag gsang ba) ལུས་བཅོས་པའི་གནད་ཀྱི་མན་ངག་གསང་བ།

Signification littérale

lus: corps, corporel; —bcos pa’i: corriger; correction + marque du génitif; —gnad kyi: points-clefs + marque du génitif; —man ngag: préceptes; —gsang ba: secret.

Définition

Dixième texte appartenant au corpus du Traité en Lettres de Cuivre (Zangs yig can) inclus dans le Bima Nyingthik.

Structure

Le texte ne présente pas de structure numérotée, mais est organisé autour de la descriptions des postures suivantes (dans l'ordre fourni par le texte) :

  1. la posture de l'Eléphant (glang po che), ou posture du Corps de Jouissance,
  2. la posture du Sage ou Ṛṣī (drang srong), c'est-à-dire la posture du Corps d'Apparition, et
  3. la posture du Lion, ou posture du Corps Absolu.

Le texte contient ensuite :

  1. les trois règles à respecter dans le maintien des postures,
    1. l'immobilité du corps
    2. l'immobilité du regard, et
    3. la maîtrise totale du souffle
  2. la post-face de Chetsün Senge Wangchuk.

Jean-Luc Achard 6 septembre 2017 à 11:49 (CEST)