Corps d'Arc-en-ciel

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Corps d'Arc-en-ciel (‘ja' lus) འཇའ་ལུས།

Signification littérale

‘ja: arc-en-ciel; —lus: corps.

Définition

Contrairement à l'opinion généralement admise en Occident et dans certains milieux tibétains peu au fait de la nature réelle de ce corps, le Corps d'Arc-en-ciel n'est pas une fin en soi ou un but à atteindre, mais plutôt un signe (rtags) indiquant deux choses :

  1. le parachèvement total de la Voie du Franchissement du Pic (thod rgal), et
  2. la perfection totale du Corps de Jouissance (longs sku).

On dénombre, au moins dans la tradition tardive telle qu'elle se présente chez Düdjom Lingpa par exemple, quatre types de Corps d'Arc-en-ciel:

  1. le Corps du Grand Transfert (‘pho ba chen po'i sku ou encore ‘pho ba chen mo'i sku),
  2. le Grand Corps d'Arc-en-ciel (‘ja' lus chen po),
  3. le Petit Transfert (‘pho ba chung ngu), et
  4. le Petit Corps d'Arc-en-ciel (‘ja' lus chung ngu).

Remarque

L'expression “Corps d'Arc-en-ciel” est utilisée essentiellement dans la littérature biographique ou secondaire. Dans les textes classiques, on trouve plutôt l'expression “Corps de Lumière” (‘od lus ou ‘od sku à l'honorifique) qu'il convient cependant de distinguer du corps de lumière tel qu'il se conçoit dans les Tantras de la Voie de la Transformation.


Jean-Luc Achard 11 juin 2018 à 08:24 (CEST)