Contemplation de la Réalité

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Contemplation de la Réalité (chos nyid kyi dgongs pa) ཆོས་ཉིད་ཀྱི་དགོངས་པ།

Signification littérale

chos nyid: Réalité; —kyi: marque du génitif; —dgongs pa: Contemplation

Définition

Dans son Commentaire du Trésor de l'Espace Absolu (Chos dbyings mdzod 'grel), Longchenpa (1308–1364) décrit cette Contemplation comme l'état de l'Esprit de Parfaite Pureté (byang chub kyi sems) expérimentant ce que l'on désigne comme “l'Essence inhérente du Discernement” (rig pa rang gnas kyi ngo bo). Cette Essence correspond à l'expression du Discernement en tant que Vacuité et Pureté Primordiale, le Discernement représentant l'aspect de Clarté qui anime naturellement cette même Essence. Elle est définie comme “inhérente” (rang gnas, lit. comme “l'expression naturelle”) dans le sens où elle n'est pas nouvellement acquise à un moment ou à un autre parce qu'elle est ab aeterno présente au sein du Discernement lui-même. La Contemplation que Longchenpa décrit en ces termes est conçue comme celle de la Réalité dans la mesure où ce que l'on expérimente au cours de cette Contemplation n'est autre que la Vacuité-Clarté de l'état naturel.


Jean-Luc Achard 18 septembre 2018 à 17:08 (CEST)