Citadelle du Cœur

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Citadelle du Cœur (tsitta gzhal yas khang) ཙིཏྟ་གཞལ་ཡས་ཁང་།

Signification littérale

tsitta: cœur (skt. citta), — gzhal yas khang: Citadelle; lit. gzhal yas = incalculable, et khang = demeure.

Définition

Cette Citadelle du Cœur est le sanctuaire du Discernement (rig pa) et la source de tous les canaux du corps. Dans le Commentaire du Dra Thelgyur, Vimalamitra dit :

Parce qu'elle est la Base qui permet l'émergence des qualités (rédemptrices de l'Eveil),
C'est en cette précieuse Citadelle que demeure la Sagesse du Discernement.

Plus loin il précise que c'est au centre de ce cœur (tsitta) que s'exprime la nature même des Cinq Corps, c'est-à-dire Vairocana, Akśobhya, Ratnasambhava, Amitābha et Amoghasiddhi.

Référence

Vimalamitra, Paṇ chen dri med bshes gnyen gyi dgongs nyams sgron ma snang byed 'bar ba'i gsang rgyud, vol. II, bKa' ma shin tu rgyas pa, Chengdu, 2009, vol. 107, p. 178: de yon tan gyi 'char byed kyi gzhi yin pas/ rin chen gyi gzhal yas su rig pa'i ye shes de gnas pa yin no/.


Jean-Luc Achard 26 mai 2018 à 08:28 (CEST)