Vingt-sept serments généraux

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Vingt-sept serments généraux (spyi dam tshig nyer bdun) སྤྱི་དམ་ཚིག་ཉེར་བདུན།

Signification littérale

spyi: généraux; —dam tshig: serments; —nyer bdun: vingt-sept.

Définition

Les vingt-sept serments généraux forment la première des deux subdivisions caractérisant les serments du Dzogchen. Ces serments-racines concernent le Corps, le Verbe et le Cœur et se divisent en serments extérieurs, intérieurs et secrets, chacun étant lui-même subdivisé en trois modalités (également extérieures, intérieures, et secrètes), soit un total de vingt-sept serments à maintenir, à savoir:

  1. les neuf serments du Corps (sku yi dam tshig dgu) [1-9]
    1. les trois serments extérieurs du Corps (1-3)
    2. les trois serments intérieurs du Corps (4-6)
    3. les trois serments secrets du Corps (7-9)
  2. les neuf serments du Verbe (gsung gi dam tshig dgu) [10-18]
    1. les trois serments extérieurs du Verbe (10-12)
    2. les trois serments intérieurs du Verbe (13-15)
    3. les trois serments secrets du Verbe (16-18)
  3. les neuf serments du Cœur (thugs kyi dam tshig dgu) [19-27]
    1. les trois serments extérieurs du Cœur (19-21)
    2. les trois serments intérieurs du Cœur (22-24)
    3. les trois serments secrets du Cœur (25-27).

Ces serments incluent les engagements relatifs aux dix vertus (dge ba bcu). L'accomplissement de ces vertus est donc intégré dans la pratique de la Conduite conforme aux enseignements de la Grande Perfection.


Jean-Luc Achard 13 juin 2018 à 13:53 (CEST)