Tantra du Grand Garuda

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Le Tantra du Grand Garuḍa (Khyung chen gyi rgyud) ཁྱུང་ཆེན་གྱི་རྒྱུད།

Signification littérale

khyung: Garuda; —chen: grand; —gyi: marque du génitif; —rgyud: Tantra.

Définition

Ce texte est un Tantra de la Section de l’Esprit inclus dans la Collection des Tantras Anciens (rNying ma'i rgyud 'bum [NGB]). Il est présenté comme ayant été traduit par Śrī Siṃha et Vairocana (8e siècle). Sa structure interne se compose des dix chapitres suivants:

  1. l'exposé sur le fait qu'il n'y a rien à révéler, exception faite de l'esprit,
  2. l'impossibilité à trouver des méthodes permettant de s'éveiller si l'on ne maîtrise pas le principe authentique,
  3. l'exposé sur les méthodes de Méditation, leur nature et leur caractéristiques,
  4. l'exposé sur l'Essence, la perfection spontanée, l'absence d'examen, et le Fruit de toutes choses,
  5. l'exposé sur le fait qu'il n'y a strictement rien à obtenir,
  6. les méthodes permettant de chercher l'Esprit de Parfaite Pureté,
  7. l'exposé montrant qu'il n'est pas nécessaire de s'engager dans les activités pratiques épuisantes du Mahāyoga,
  8. les méthodes d'entrée dans le Grand Véhicule, l'absence de défauts associés à cette entrée, et l'explication de l'élixir ambrosiaque,
  9. l'exposé sur la difficulté d'examiner le principe de la Réalité, et
  10. la louange au Souverain (de l'enseignement), la louange à l'enseignement, la louange aux Trois Joyaux qui en détiennent la transmission, et la remise du Tantra.

Editions disponibles

  1. mTshams brag, vol. 1, pp. 537-560.
  2. (à compléter)

Jean-Luc Achard 27 mars 2018 à 16:44 (CEST)