Grande Spontanéité de l'Espace intérieur

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Grande Spontanéité de l'Espace intérieur (nang dbyings lhun grub chen po) ནང་དབྱིངས་ལྷུན་གྲུབ་ཆེན་པོ།

Signification littérale

nang dbyings: Espace intérieur; —lhun grub: Spontanéité; —chen po: grande.

Définition

Cette modalité de la Spontanéité correspond à la Spontanéité du Fruit ultime (mthar thug 'bras bu'i lhun grub). Les termes qui la composent doivent se comprendre comme suit :

  1. elle est définie comme “grande” (chen po) parce qu'elle s'exprime comme le potentiel — vierge de toute entrave — de l'état naturel à même de s'exprimer en une épiphanie de Corps et de Sagesses pour œuvrer au bien des êtres;
  2. elle s'exprime comme une Spontanéité dans la mesure où, même au terme de la quatrième Vision, l'état naturel conserve son double aspect de Pureté Primordiale et de Spontanéité, la différence étant que les qualificatifs de ces deux aspects sont inversés, la Pureté Primordiale étant manifeste au niveau de la quatrième Vision, et la Spontanéité, simplement potentielle.
  3. elle s'exprime comme un Espace intérieur parce que son dynamisme naturel n'est pas déployé vers l'extérieur.

Jean-Luc Achard 3 juin 2018 à 07:49 (CEST)