Consécration

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Consécration (dbang) དབང་།

Signification littérale

Une Consécration est une initiation ou transmission de pouvoir (dbang bskur). Le terme tibétain dbang correspond au sanskrit abhiṣeka qui signifie “sacre”, “consécration”, etc. Le terme original sanskrit véhicule tout un ensemble ancien de représentations liées à certaines onctions rituelles, notamment l'intronisation royale.

Définition

Une Consécration est un rituel au cours duquel l’adepte est consacré par le maître. Il existe des Consécrations tantriques associées à une ou plusieurs déités, à des cycles tantriques, etc. Dans le Dzogchen, la consécration la plus importante est appelée “Consécration au Dynamisme du Discernement” (rig pa’i rtsal dbang) qui marque la porte d’entrée dans la Voie de la Grande Perfection. Au cours de cette Consécration, le maître révèle la nature réelle du Discernement (rig pa) et de son expression en tant que Vacuité-Clarté (stong gsal). Au sein même des cycles d’enseignements dzogchen, on trouvera généralement quatre rituels de Consécrations :

  1. la Consécration de l’Aiguière (bum dbang),
  2. la Consécration de l’Arcane (gsang dbang),
  3. la Consécration à la Sagesse de la Connaissance (shes rab ye shes kyi dbang), et
  4. la Consécration Verbale (tshig dbang) qui est la plus importante.

Ces Consécrations s’accompagnent souvent d’engagements ou serments (samaya) consistant dans la promesse de pratiquer les enseignements ou principes révélés pendant la Consécration. La brisûre de ces serments a des conséquences gravissimes tant pour l’adepte que pour le maître. La pureté de la lignée de transmission en dépend totalement. Il est donc important que le maître sache si le disciple qui requiert une Consécration donnée possède effectivement les qualités indispensables pour la recevoir. Dans le même ordre d’idées, les qualités du maître qui donne la Consécration doivent répondre à un ensemble de critères de qualification extrêmement précis.

Bibliographie

Achard, Jean-Luc, Les Spécificités des Consécrations de la Grande Perfection, Khyung-mkhar, éd. PDF, 2012.

Jean-Luc Achard 25 juillet 2017 à 17:46 (CEST)