Confrontations aux Visions de l'Espace

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Les Confrontations aux Visions de l'Espace (dByings snang ngo sprod) དབྱིངས་སྣང་ངོ་སྤྲོད།

Signification littérale

dbyings: Espace; —snang: visions; —ngo sprod: confrontations.

Définition

Le texte des Confrontations aux Visions de l'Espace est une composition de Longchenpa (1308–1364) intégrée dans le troisième volume de son Khandro Yangtik. Il ne présente aucune subdivision numérotée. Voir néanmoins sa structure schématique ci-après.

Structure

Le texte est organisé autour des quatre “moments” (dus) caractérisés par l'émergence des visions de l'Espace.[1] Ces quatre moments sont:

  1. le moment primordial et atemporel qui a vu l’émergence originelle des manifestations de la Base (gzhi snang),
  2. le moment correspondant aux confrontations (ngo sprod) au dynamisme du Discernement (rig pa’i rtsal) et consistant essentiellement dans la pression des yeux,
  3. le moment ou la période correspondant à la pratique du Franchissement du Pic (thod rgal), au cours de laquelle on contemple le déploiement des visions de l’état naturel pendant cette vie-ci, et
  4. le moment du Bardo de la Claire-Lumière de la Réalité (chos nyid ‘od gsal gyi bar do) au cours duquel on contemple ces mêmes visions de manière spontanée.[2]

Notes

  1. Dans ce contexte, l'expression “visions de l'Espace” (dbyings snang) renvoie à l'ensemble des visions de l'état naturel et doit être comprise dans son sens le plus large. Il faut la différencier des Visions de l’Espace lorsque celles-ci sont distinguées des visions du Discernement dans un contexte plus strict et plus précis.
  2. Seuls les yogis qui ont atteint la seconde vision du Franchissement du Pic y parviennent.

Jean-Luc Achard 24 juillet 2018 à 08:57 (CEST)