Sept maîtrises de l'esprit

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Sept maîtrises de l'esprit (sems 'dzin bdun) སེམས་འཛིན་བདུན།

Signification littérale

sems: esprit; —‘dzin: maîtrise, contrôle, maintien; —bdun: sept.

Définition

Les sept maîtrises de l'esprit forment un ensemble de techniques permettant à l'adepte de contrôler son esprit, par le biais de la Concentration. Ces sept maîtrises sont :

  1. la maîtrise sur le A blanc,
  2. la maîtrise sur le son Phaṭ,
  3. la maîtrise sur le rire des Courroucées (khro bo),
  4. la maîtrise sur le déploiement des combats des Demi-Dieux (lha ma yin),
  5. la maîtrise sur le son Hūṃ,
  6. la maîtrise graduelle de l’esprit sur la Vacuité (stong pa nyid), et
  7. la maîtrise sur les formes manifestées (gzugs snang).

Il existe d'autres listes répertoriant ces techniques, comme celle qui présente les éléments suivants :

  1. la maîtrise sur le A blanc,
  2. la maîtrise sur le son Phaṭ,
  3. la maîtrise sur le rire des Courroucées (khro bo),
  4. la maîtrise sur le déploiement des combats des Demi-Dieux (lha ma yin),
  5. la maîtrise sur le son Raṃ,
  6. la maîtrise sur le son Hūṃ,
  7. la maîtrise graduelle de l’esprit sur la Vacuité (stong pa nyid), et
  8. la maîtrise sur le Chant du Vajra.

Ces listes et leurs variantes sont tirées du corpus complet des vingt-et-une maîtrises de l'esprit (sems 'dzin nyer gcig). Ces méthodes de Concentration sont appliquées après la pratique des Disjonctions du Samsâra-Nirvâna (‘khor 'das ru shan dbye ba) et de l'entraînement des trois portes (sgo gsum sbyang ba). Elles relèvent donc des préliminaires spéciaux du Dzogchen.


Jean-Luc Achard 23 mai 2018 à 10:26 (CEST)