Pratique du Traité Complémentaire sur les Consécrations

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

La Pratique du Traité Complémentaire sur les Consécrations (dBang gi rgyab yig lag len) དབང་གི་རྒྱབ་ཡིག་ལག་ལེན།

Signification littérale

dbang: Consécrations; —gi: marque du génitif;—rgyab yig: traité complémentaire; —lag len: pratique.

Définition

Ce texte extrait du Khandro Nyingthik est centré sur la pratique de Hayagrīva (rTa mgrin) en union avec son Epouse Vajravārāhī (rDo rje phag mo). Hayagrīva apparaît sous la forme d'une déité ailée de couleur rouge, avec un visage et deux mains, tenant un poignard (gri gug) et un crâne rempli de sang. Il se tient debout au milieu d'un halo de flammes et porte les parures des charniers. Dans chacune de ses quatre Roues (‘khor lo)[1] se trouve un Héros (dpa' bo) tenant des emblèmes similaires. Cette visualisation du couple en union est cruciale dans les pratiques de la troisième initiation, c'est-à-dire la Consécration de l'Arcane, au cours desquelles l'adepte expérimente les quatre Joies (dga' bzhi).

Note

  1. Localisées au niveau de la tête, de la gorge, du cœur et du nombril.

Jean-Luc Achard 13 septembre 2018 à 14:13 (CEST)