Manière de Tracer le Mandala du Khandro Nyingthik

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

La Manière de Tracer le Maṇḍala du Khandro Nyingthik (mKha’ ‘gro snying thig gi dkyil ‘khor bri tshul) མཁའ་འགྲོ་སྙིང་ཐིག་གི་དཀྱིལ་འཁོར་བྲི་ཚུལ།

Signification littérale

mkha' 'gro' snying thig: Khandro Nyingthik; —gi: marque du génitif; —dkyil 'khor: maṇḍala; —bri: tracer; —tshul: manière.

Définition

Texte du Khandro Nyingthik décrivant le maṇḍala utilisé pour la transmission de la consécration secrète (gsang dbang) au cycle lui-même. Le texte n'est pas signé mais une référence à Longchenpa (1308–1364)—sous le nom de “Grand Omniscient” (kun mkhyen chen po) — figure dans le colophon (p. 465).

Un certain nombre de notes interlinéaires agrémentent le texte-racine lui-même. Il convient également de noter que le maṇḍala décrit peut être utilisé pour la pratique de Sok Drubma (Srog sgrub ma), l'une des protectrices du cycle.

Référence bibliographique

mKha’ ‘gro snying thig gi dkyil ‘khor bri tshul, in Khandro Nyingthik, volume II (Delhi, 1975, ed. by Sherab Gyaltsen Lama), pp. 462-465.


Jean-Luc Achard 24 mai 2018 à 10:29 (CEST)