Induction de l'aise naturelle

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Induction de l'aise naturelle (rnal dbab, rnal du dbab pa) རྣལ་དབབ། རྣལ་དུ་དབབ་པ།

Signification littérale

rnal : aise naturelle; —dbab : induire, induction.

Définition

La pratique d'induction de l'aise naturelle s'accomplit à la fin de l'entraînement de l'esprit (sems sbyang). Elle consiste dans :

  1. l'induction de l'aise naturelle du corps (lus rnal du dbab pa) qui s'accomplit dans toute posture aisée à maintenir pour une longue durée (comme la posture du cadavre par exemple);
  2. l'induction de l'aise naturelle de la parole (ngag rnal du dbab pa) qui s'accomplit en apaisant à l'extrême les mouvements respiratoires et en demeurant muet; et
  3. l'induction de l'aise naturelle de l'esprit (sems rnal du dbab pa) qui s'accomplit en laissant l'esprit libre de ses distractions ordinaires, fixé sur le ciel.

La pratique est poursuivie entre trois et vingt-et-un jours, permettant ainsi d'apaiser les causes de maladies, les déséquilibres des éléments, etc., et d'induire la disparition naturelle des saisies dualistes (gnyis 'dzin).


Jean-Luc Achard 23 mai 2018 à 20:00 (CEST)