Immensité Céleste de Vajrasattva

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

L'Immensité Céleste de Vajrasattva (rDo rje sems dpa’ nam mkha’ che) རྡོ་རྗེ་སེམས་དཔའ་ནམ་མཁའ་ཆེ།

Signification littérale

rdo rje sems dpa‘: Vajrasattva; —nam mkha‘: ciel, céleste; —che: grand, immense.

Définition

Important tantra de la Section de l’Esprit, appartenant au corpus dit des Cinq Traductions Anciennes (snga ‘gyur lnga). Selon la tradition, ce texte serait le premier ouvrage sur la Grande Perfection énoncé par Garab Dorje (dGa’ rab rdo rje), le premier patriarche humain de la lignée bouddhique du Dzogchen.

Versions

Le texte existe en au moins quatre versions différentes dans le Nyingma’i Gyübum de Dergué (nos. 1-4) et en neuf versions dans l’édition de Tsamdrak (mTshams brag; nos 1-9) :

  1. Le Tantra Intranscriptible qui détaille l'Immensité Céleste de Vajrasattva (rDo rje sems dpa’ nam mkha’ che rgyas pa yi ge med pa’i rgyud) qui est inclus dans le Nyingmai Gyübum de Dergué, vol. Cha, fol. 87a-88b (Tsamdrak, vol. 1, p. 586-592) et possède huit chapitres traduits par Vairocana et Jñānagarbha ;
  2. Le Tantra de la Yogini, appelé Immensité Céleste Détaillée de Vajrasattva (rDo rje sems dpa’ nam mkha’ che rgyas pa zhes bya ba rnal ‘byor ma’i rgyud), inclus dans le Nyingmai Gyübum de Dergué, vol. Cha, fol. 199b-215a (Tsamdrak, vol. 2, p. 595-646), en quinze chapitres traduits par Vairocana et Jñānagarbha ; cette version fut corrigée et amendée en fonction de la langue réformée (dite “nouvelle langue” [skad gsar] qui fut instaurée sous le règne de Ral pa can au milieu du 9e siècle;
  3. Le Tantra Principiel de l’Aise naturelle (exprimant) la Quintessence Secrète de l'Immensité Céleste de Vajrasattva (rDo rje sems dpa’ nam mkha’ che gsang ba’i snying po rnal ma don gyi rgyud), inclus dans le Nyingmai Gyübum de Dergué, vol. cha, fol. 320a-328b (Tsamdrak, vol. 2, p. 415-443), en douze chapitres, sans mention de traducteurs ;
  4. Le Tantra Développé des Brahmanes formant l'Immensité Céleste de Vajrasattva (rDo rje sems dpa’ nam mkha’ che bram ze rgyas pa’i rgyud), inclus dans le Nyingmai Gyübum de Dergué, vol. Ra, fol. 215a-224b (Tsamdrak vol. 2, p. 529-556), en 16 chapitres. Ce Tantra manquait à Getse Rinpoche lors de sa compilation du Nyingmai Gyübum et fut donc intégré dans le volume Ra qui contient l’ensemble des textes xylographiés après la finalisation des volumes précédents ;
  5. Le Tantra du Yogi appelé Détail de l'Immensité Céleste de Vajrasattva (rDo rje sems dpa’ nam mkha’ che rgyas pa zhes bya ba rnal ‘byor pa’i rgyud), inclus dans l’édition de Tsamdrak (vol. 2, p. 556-595), en 11 chapitres ;
  6. Le Tantra de la Quintessence Secrète de Samantabhadra, l'Immensité Céleste de Vajrasattva (rDo rje sems dpa’ nam mkha’ che kun tu bzang po gsang ba snying po’i rgyud) inclus dans l’édition de Tsamdrak (vol. 2, p. 443-529), en 26 chapitres ;
  7. Le Non-Né, Tantra-racine de l'Immensité Céleste de Vajrasattva (rDo rje sems dpa’ nam mkha’ che rtsa ba’i rgyud skye ba med pa), inclus dans l’édition de Tsamdrak (vol. 3, p. 81-119), en 2 chapitres ;
  8. Le Tantra Détaillé du Souverain et Immensité Céleste de Vajrasattva (rDo rje sems dpa’ nam mkha’ che rgyal po rgyas pa’i rgyud), inclus dans l’édition de Tsamdrak (vol. 3, p. 119-165), en 25 chapitres ; et
  9. Le Tantra de l'Immensité Céleste de Vajrasattva (rDo rje sems dpa’ nam mkha’ che’i rgyud), inclus dans l’édition de Tsamdrak (vol. 3, p. 165-191), en 33 chapitres.

Jean-Luc Achard 28 novembre 2017 à 13:19 (CET)