Essence Perlée du Secret

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Essence Perlée du Secret (gSang ba snying thig) གསང་བ་སྙིང་ཐིག།

Signification littérale

gsang ba: secret ; snying thig : Essence Perlée.

Définition

Le plus important corpus d'instructions dzogchen de la tradition Nyingmapa.

Structure

L’Essence Perlée du Secret se compose des collections suivantes :

  1. les Dix-Sept Tantras (rGyud bcu bdun), ainsi que leurs traités auxiliaires,[1]
  2. l’Essence Perlée de Vimalamitra ou Bima Nyingthik (Bi ma snying thig), et
  3. les Cent Dix-Neuf Préceptes (Man ngag brgya bcu dgu).[2]

Notes

  1. Ceux-ci comprennent des commentaires (‘grel pa), des résumés (bsdus pa), et des préceptes (man nage) complémentaires.
  2. Certains de ces préceptes appartiennent aux traités auxiliaires des Dix-Sept Tantras et sont inclus dans le Bima Nyingthik.

Bibliographie

  1. Achard Jean-Luc, L'Essence Perlée du Secret, Brepols, 1999.
  2. Id., Les Thèmes des Dix-Sept Tantras, éd. PDF, Khyung-mkhar, 2013.
  3. Id., Le Pic des Visions, Mémoire de l'EPHE, 1992.