Eclat primordial de la pure Réalité

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Eclat primordial de la pure Réalité (chos nyid dag pa'i ye gdangs) ཆོས་ཉིད་དག་པའི་ཡེ་གདངས།

Signification littérale

chos nyid: Réalité; —dag pa'i: pure + marque du génitif; —ye: primordial; —gdangs: éclat.

Définition

Selon le Trésor du Véhicule Suprême (Theg mchog mdzod) de Longchenpa, cet éclat est celui des dômes de lumières du Discernement demeurant dans la “Précieuse Sphère” (rin po che'i sbubs) du Corps Absolu. Il se présente donc sous la forme de visions lumineuses (‘od kyi snang ba) quinticolores.

Cet éclat correspond à la luminosité naturelle et originelle de l'Esprit. Les termes qui en composent la désignation ont le sens suivant:

  1. la notion d'éclat (mdangs) signifie que l'Esprit est animé d'une nature sapientiale dont la caractéristique est d'être vierge de tout ce qui est susceptible de l'obscurcir;
  2. l'adjectif qui qualifie cet éclat de “primordial” (ye) signifie qu'il ne s'agit pas d'un éclat ordinaire mais de celui de la nature même de l'Esprit;
  3. la notion de pureté (dag pa) signifie que l'éclat auquel il est fait référence est ab aeterno vierge des souillures des passions; et
  4. la notion de Réalité signifie que cet éclat n'est pas celui d'une clarté conditionnée mais l'expression de la luminosité originelle de l'Esprit.

Jean-Luc Achard 4 juillet 2018 à 19:27 (CEST)


Jean-Luc Achard 7 mai 2018 à 11:01 (CEST)