Dangma Lhüngyel

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Dangma Lhüngyel (lDang ma Lhun rgyal) ལྡང་མ་ལྷུན་རྒྱལ།

Dans la seconde partie de La Grande Histoire (Lo rgyus chen mo) — partie rédigée par Zhangtön Tashi Dorje (1097–1167)—, Dangma Lhüngyel est présenté comme le fils de Dangma Gechok, gardien du Zhai Lhakhang et élève de Be Lodrö Wangchuk. En *907 AD, Dangma Lhüngyel reçoit une prophétie de Dorje Lekpa lui indiquant l'emplacement où le corpus des Dix-Sept Tantras (rGyud bcu bdun) est dissimulé. Dangma révèle les textes et place de l'or en substitut des Trésors ainsi mis au jour. Il semble que cet or ait été la propriété de Nyang Dharmarāja, l'intendant principal du temple et que cet “emprunt” ait été la cause de la fuite de Dangma loin du temple.

En *922 AD, soit quinze ans plus tard, Dangma fait la rencontre de Chetsün Senge Wangchuk, à Nyangtso (Myang mtsho), un lac de la région du Nyangro (Myang ro). Trois ans plus tard, il décide de lui transmettre le corpus des Dix-Sept Tantras. Chetsün confie à cinq scribes la tâche d'effectuer une copie des textes. Dangma décède cependant avant de recevoir les présents que Chetsün devait lui offrir en “paiement” de la transmission reçue.

Toujours selon Zhangtön Tashi Dorje, il semble que l'année du décès de Dangma corresponde à *937 AD. Le nom complet de Dangma était Dangma Lhüngyi Gyeltsen (lDang ma Lhun gyi rgyal mtshan).


Jean-Luc Achard 12 avril 2018 à 13:35 (CEST)