Contemplation inhérente à la Pureté Primordiale

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Contemplation inhérente à la Pureté Primordiale (ka dag rang gnas kyi dgongs pa) ཀ་དག་རང་གནས་ཀྱི་དགོངས་པ།

Signification littérale

ka dag: Pureté Primordiale; —rang gnas: inhérent; —kyi: marque du génitif; —dgongs pa: Contemplation.

Définition

Cette modalité de la Contemplation est l'état que l'on atteint au terme de l'analyse de la source, de la demeure et de la destination des pensées qui s'élèvent en l'esprit. En procédant à cette analyse systématique, on ne trouve rien, si ce n'est un état indescriptible s'exprimant en une ouverture totale (phyam phyal ba) qui correspond à l'expérience directe de l'Essence de l'esprit.

Lorsque l'on parvient à cet état, on reconnaît que tous les phénomènes du Saṃsāra-Nirvāṇa sont primordialement libres (ye grol), reconnaissance qui correspond en fait à la réalisation de la Vacuité-Clarté de notre propre esprit.


Jean-Luc Achard 29 avril 2018 à 15:59 (CEST)