Chiti Yoga

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Chiti Yoga (sPyi ti yo ga)

Définition

L’une des classes de Tantras appartenant au cycle secrétissime de la Section des Préceptes, avec le Yangti Yoga et la Grande Limite (mTha’ chen). Les Tantras du Chiti sont essentiellement associés à la tradition de Nyang-rel Nyima Özer (1124-1192) et de rares autres tertöns. Le principal cycle de pratique du Chiti a été découvert par Paro Tertön.

Liste des Tantras du Chiti

La liste des Tantras du Chiti inclus dans La Collection des Cent-Mille Tantras Anciens (rNying ma'i rgyud 'bum) comprend les dix-sept titres suivants :

  1. Le Tantra des Perles de l’Elixir Ambrosiaque propre à l’Union de l’Existence Manifestée, qui Eradique le Samsâra à son Commencement et à sa Fin (sNang srid kha sbyor bdud rtsi bcud thigs ’khor ba thog mtha’ gcod pa’i rgyud),
  2. La Suite du Tantra des Perles de l’Elixir Ambrosiaque propre à l’Union de l’Existence manifestée qui Eradique le Samsâra à son Commencement et à sa Fin (sNang srid kha sbyor bdud rtsi bcud thigs ’khor ba thog mtha’ gcod pa’i rgyud phyi ma),
  3. La Suite de la Suite du Tantra des Perles de l’Elixir Ambrosiaque propre à l’Union de l’Existence manifestée qui Eradique le Samsâra à son Commencement et à sa Fin (sNang srid kha sbyor bdud rtsi bcud thigs ’khor ba thog mtha’ gcod pa’i rgyud phyi ma’i phyi ma),
  4. Le Tantra de l’Enroulement de l’Océan Ambrosiaque, des Flamboyantes Lumières de la Quintessence Solaire et Lunaire, du Souverain de tous les Tantras (rGyud thams cad kyi rgyal po nyi zla’i snying po ’od ’bar ba bdud rtsi rgya mtsho ’khyil ba’i rgyud),
  5. Le Tantra-racine de l'Eradication des Proliférations Discursives, Eradiquant les Doutes sur l'Archi-Quintessence du Précieux Elixir (Rin po che bcud kyi yang snying thog ma’i dras thag gcod pa spros pa gcod pa rtsa ba’i rgyud),
  6. Les Cinq Sections de l'Eradication Proliférations Discursives (sPros pa gcod pa sde lnga’i rgyud),
  7. Le Tantra des Perles Quintessentielles de la Précieuse Ambroisie (Rin po che bdud rtsi bcud thigs kyi rgyud),
  8. Le Tantra Egal aux Limites du Ciel, qui Eradique à leur Racine les Manifestations Erronées, à l'aide du Flamboyant Rasoir de la Précieuse Clarté Visionnaire (Rin po che snang gsal spu gri ’bar bas ’khrul snang rtsad nas gcod pa nam mkha’i mtha’ dang mnyam pa’i rgyud),
  9. Le Tantra de la Clarté Universelle des Disques Lumineux, le Précieux (Tantra) des Points-Clefs Génériques qui Chassent les Défauts (Rin po che spyi gnad skyon sel thig le kun gsal gyi rgyud),
  10. Le Tantra du Précieux Amoncellement exprimant la Quintessence des Trésors (gTer snying rin po che spungs pa’i rgyud),
  11. Le Tantra du Flamboiement Lumineux des Lampes, formant l’Orbe propre à l’Elixir de Sagesse des Disques Lumineux (Thig le ye shes bcud spungs sgron ma ’od ’bar gyi rgyud),
  12. Le Tantra des Lampes Amoncelées, des Perles de l’Elixir Ambrosiaque (bDud rtsi bcud thigs sgron ma brtsegs pa’i rgyud),
  13. Le Tantra du ase Abîme Céleste, de l'Etagement de l'Elixir Quintessentiel (sNying po bcud spungs nam mkha’ klongs yangs kyi rgyud)
  14. Le Tantra Flamboyant du Soleil et de la Lune qui Chassent les Ténèbres de l'Ignorance, l'Elixir condensant les Principes Secrets de la Pureté Primordiale, la Fusion de l'Elixir Contemplatif, de l'Achi-Quintessence du Cœur (Thugs kyi yang snying dgongs pa’i bcud ’dus pa/ ka dag rnams kyi gsang don bcud dril pa/ ma rig mun sel nyi zla ’bar ba’i rgyud),
  15. Le Tantra des Montagnes Amoncelées fusionnant l’Elixir de la Contemplation de tous les Eveillés (Sangs rgyas kun gyi dgongs pa’i bcud bsdus ri bo brtsegs pa’i rgyud),
  16. La Grande Clarté Précieuse du Tantra de la Pureté Primoridale Immaculée (Dri med ka dag gi rgyud rin po che gsal ba chen po), et
  17. Le Tantra Original de la Pureté Primordiale Sans Naissance (sKye med ka dag zang ka’i rgyud).

Référence

— Achard, Jean-Luc, Le Cycle de l’Immortalité Adamantine, édition Khyung-Lung, 2009.

Id., — “Le Tantra du Précieux Amoncellement exprimant la Quintessence des Trésors — analyse thématique & édition critique”, Revue d’Etudes Tibétaines, no. 27, Octobre 2013, pp. 103-125. http://himalaya.socanth.cam.ac.uk/collections/journals/ret/pdf/ret_27_06.pdf

Id., “The View of sPyi-ti yoga”, Revue d'Etudes Tibétaines, no. 31, pp. 1-20. Reprinted in Trails of the Tibetan Tradition, Papers for Elliot Sperling, edited by Roberto Vitali, Amnye Machen Institute, Dharamshala, 2014, pp. 1-20. http://himalaya.socanth.cam.ac.uk/collections/journals/ret/pdf/ret_31_03.pdf

Jean-Luc Achard 27 juin 2017 à 12:16 (CEST)