Espace de la Quintessence Adamantine : Différence entre versions

De Dzogchen wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m (A protégé « Espace de la Quintessence Adamantine » ([Modifier=Autoriser uniquement les administrateurs] (infini) [Renommer=Autoriser uniquement les administrateurs] (infini)) [protection en cascade])
 
Ligne 5 : Ligne 5 :
  
 
==Définition==
 
==Définition==
L'Espace de la quintessence adamantine est l'[[Espace]] en lequel s'exprime la [[Réalité]] de l'esprit totalement sublimé. Dans le contexte de la pratique du [[Franchissement du Pic]], on le conçoit comme le domaine visionnaire acueillant les prodiges incessants du [[Discernement]]. Ce domaine principiel est défini :
+
L'Espace de la quintessence adamantine est l'[[Espace]] en lequel s'exprime la [[Réalité]] de l'esprit totalement sublimé. Dans le contexte de la pratique du [[Franchissement du Pic]], on le conçoit comme le domaine visionnaire accueillant les prodiges incessants du [[Discernement]]. Ce domaine principiel est défini :
  
 
# comme un [[Espace]] (''dbyings'') dans le sens où il s'exprime comme un abîme infini caractérisé par l'absence de limitations spatiales et temporelles ;
 
# comme un [[Espace]] (''dbyings'') dans le sens où il s'exprime comme un abîme infini caractérisé par l'absence de limitations spatiales et temporelles ;

Version actuelle datée du 30 mars 2019 à 12:23

Espace de la Quintessence Adamantine (rdo rje snying po'i dbyings) རྡོ་རྗེ་སྙིང་པོའི་དབྱིངས།

Signification littérale

rdo rje : adamantin ; —snying po'i : quintessence + marque du génitif ; —dbyings : Espace.

Définition

L'Espace de la quintessence adamantine est l'Espace en lequel s'exprime la Réalité de l'esprit totalement sublimé. Dans le contexte de la pratique du Franchissement du Pic, on le conçoit comme le domaine visionnaire accueillant les prodiges incessants du Discernement. Ce domaine principiel est défini :

  1. comme un Espace (dbyings) dans le sens où il s'exprime comme un abîme infini caractérisé par l'absence de limitations spatiales et temporelles ;
  2. il est associé à la notion de quintessence (snying po) qui, elle, renvoie directement à celle du Discernement, c'est-à-dire la connaissance directe et non discursive de l'état naturel ; cette quintessence s'élève sous la forme des prodiges visionnaires que sont les chaînes adamantines (rdo rje lu gu rgyud), les Disques Lumineux (thig le), etc. ;
  3. cette quintessence est qualifiée d'adamantine (rdo rje) dans la mesure où elle n'est pas frangible, altérable ou corruptible, s'exprimant ab aeterno dans la virginité diamantine qui caractérise la véritable nature de l'Esprit (sems nyid).

Jean-Luc Achard 21 mars 2019 à 19:17 (CET)