Trois Joyaux

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Trois Joyaux (dkon mchog gsum)

Siginfication littérale

dkon: rare; —mchog: suprême, précellent; —gsum: trois.

L'expression tibétaine dkon mchog (“rare et suprême”) rend le sanskrit ratna dans le composé tri ratna (les Trois Joyaux). Ordinairement, l'équivalent tibétain classique pour ratna est rin chen (ou rin po che selon les dictionnaires JH-SKT, YOGA, RY).

Enumération

Les Trois Joyaux sont :

  1. le Buddha (sang rgyas),
  2. son Enseignement ou Dharma (chos), et
  3. la communauté des pratiquants ou saṃgha (dge 'dun).

Remarque

Chez certains exégètes, la “communauté” se limite aux moines et nonnes ordonnés. Dans le contexte du Bouddhisme Tibétain, cela ne fait strictement aucun sens étant donné l'importance jouée par les maîtres et pratiquants laïcs. Peux-ton ainsi imaginer que Düdjom Rinpoche ou Dilgo Khyentse Rinpoche ne fassent pas partie de cette “communauté” parce qu'ils ne sont pas moines ?

Jean-Luc Achard 11 juillet 2017 à 22:55 (CEST)