Préceptes sur l'Eradication de la Rigidité

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Préceptes sur l'Eradication de la Rigidité (khregs chod kyi man ngag) ཁྲེགས་ཆོད་ཀྱི་མན་ངག།

Signification littérale

khregs chod : Eradication de la Rigidité ; —kyi : marque du génitif ; —man ngag : préceptes.

Définition

Il existe de nombreuses manières d'exposer les préceptes de Trekchö, comme par exemple le système des trois Accès Naturels (cog bzhag gsum), celui des trois Cieux (nam mkha' gsum), etc. Dans son Trésor du Véhicule Suprême (Theg mchog mdzod), Longchenpa s'appuie sur le système propre au Testament de Garab Dorje (dGa' rab rdo rje'i zhal chems) qui expose ces préceptes en fonction de trois étapes :

  1. confrontation directe (ngo rang thog tu sprad pa),
  2. certitude directe (thag gcig thog tu bcad pa), et
  3. confiance directe en la libération (gdeng grol thog tu bca' ba).

Ainsi, à l'aide de la confrontation directe, l'adepte transcende (la bzla) sa condition ordinaire et son esprit dualiste en induisant (dbab pa) la reconnaissance directe de sa propre essence. Puis, il parvient à une certitude directe quant à l'expression authentique de son propre état naturel (dont il discerne [rig] la nature véritable), avant de dissiper définitivement toute entrave éventuelle à la libération de son esprit au sein de la Vacuité-Clarté (stong gsal).


Jean-Luc Achard 7 février 2019 à 19:40 (CET)