Liberté des extrêmes

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Liberté des extrêmes (mtha' 'grol) མཐའ་གྲོལ།

Signification littérale

mtha’ : extrême, limite, limitation; —grol: liberté; libre.

Définition

Dans le Dzogchen, la notion de “Liberté des extrêmes” intervient de manière particulièrement pertinente dans le contexte de l'Epiphanie de la Base (gzhi snang) et forme ainsi l'un des six modes d'émergence des manifestations jaillissant de l'état naturel. Elle implique tout simplement que l'état naturel ne s'exprime pas en fonction des deux extrêmes. En fait, lorsque l'on ne reconnaît pas la nature de l'épiphanie, on s'égare et les proliférations conceptuelles se développent au point que tout est appréhendé selon un mode dualiste. En revanche, lorsque l'on renverse l'entrée dans le mode saṃsārique, on se tient directement dans l'expérience de l'état naturel, c'est-à-dire au "centre" (dbus) vierge des deux extrêmes. A ce stade, l'égarement dans ces extrêmes se libère naturellement en sorte que les conceptions erronées qui caractérisaient le mode de l'égarement ('khrul tshul) apparaissent désormais en tant que Sagesses (ye shes). L'Eveil consiste à ne pas régresser de ce niveau de réalisation.