Lampe de l'Espace né-de-lui-même

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Lampe de l'Espace né-de-lui-même (rang byung dbyings kyi sgron ma) རང་བྱུང་དབྱིངས་ཀྱི་སྒྲོན་མ།

Signification littérale

rang byung: né-de-lui-même; —dbyings: Espace; —kyi: marque du génitif; —sgron ma: Lampe.

Définition

Cette expression est utilisée dans le chapitre 4 du Tantra de l'Agencement des Joyaux [1] comme un équivalent parfait de la Lampe de l'Espace purissime (dbyings rnam par dag pa'i sgron ma). Elle est le domaine (yul) en lequel se déploie la Lampe des Disques Vides (thig le stong pa'i sgron ma).

Selon l'exégèse qui accompagne la transmission orale de ce Tantra:

  1. cette Lampe est définie comme un luminaire (sgron ma) parce que son déploiement dans le domaine des visions chasse les ténèbres de l'ignorance, de la même manière que le lever du soleil chasse l'obscurité de la nuit;
  2. elle est associée à la notion d'Espace (dbyings) parce que son déploiement est à la semblance du ciel infini, sans dépendre d'aucune limite ni direction particulière;
  3. cet Espace est conçu comme né-de-lui-même (rang byung) parce qu'il est inconditionné et qu'il n'est pas le produit de causes ou de conditions.

Note

  1. rNying ma'i rgyud bcu bdun, Collected Nyingmapa tantras of the Man ngag sde class of the Ati yoga, New Delhi, 1989, vol. II, p. 41.

Jean-Luc Achard 12 juin 2018 à 14:15 (CEST)