Domaine de la Forme

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Domaine de la Forme (gzugs khams) གཟུགས་ཁམས།

Signification littérale

gzugs: forme; —khams: domaine.



Définition

Le Domaine de la Forme appartient, avec le Domaine du Désir et le Domaine du Sans-Forme, à la représentation cosmologique centrale du Bouddhisme formant le complexe dit des Trois Domaines (khams gsum).

Il est exclusivement peuplé de dieux (lha, deva) répartis en cinq groupes principaux, à savoir, par ordre ascendant :

  1. les trois paradis associés à la première Concentration (bsam gtan dang po)
    1. le paradis de Brahma (Tshangs ris),
    2. le paradis des Ministres de Brahma (Tshangs pa mdun na 'don),
    3. le paradis du Grand Brahma (Tshangs pa chen po),
  2. les trois paradis associés à la deuxième Concentration (bsam gtan gnyis pa)
    1. le paradis des Devas à la Lumière Limitée ('Od chung),
    2. le paradis des Devas à la Lumière Illimitée (Tshad med 'od),
    3. le paradis des Devas de la Claire-Lumière ('Od gsal),
  3. les trois paradis associés à la troisième Concentration (bsam gtan gsum pa)
    1. le paradis des Devas aux Vertus Limitées (dGe chung),
    2. le paradis des Devas aux Vertus Illimitées (Tshad med dge),
    3. le paradis des Devas aux Vertus Accrues (dGe rgyas),
  4. les trois paradis associés à la quatrième Concentration (bsam gtan bzhi pa)
    1. le paradis Absence de Nuées (sPrin med),
    2. le paradis Accroissement des Mérites (bSod nams 'phel),
    3. le paradis Fruit Immense ('Bras bu che),
  5. les cinq Sanctuaires purs (gtsang gnas lnga).
    1. le paradis des Devas Sans Grandeur (Mi che ba),
    2. le paradis des Devas Sans Souffrance (Mi gdung ba),
    3. le paradis des Devas aux Manifestations Sublimes (Gya nom snang ba),
    4. le paradis des Devas à la Vision Extrême (Shin tu mthong), et
    5. le paradis Inégalé ou Sans Supérieur ('Og min).

L'ensemble forme donc les dix-sept étages du Domaine de la Forme appelé les Dix-Sept Sanctuaires du Domaine de la Forme (gzugs khams gnas ris bcu bdun). On reprend naissance dans l'un de ces sanctuaires en fonction des Concentrations pratiquées au cours de la vie. En d'autres termes, l'expérience de ces Concentrations est la cause (rgyu) qui donne lieu à une renaissance au sein de l'un de ces étages cosmologiques.


Jean-Luc Achard 17 mai 2018 à 10:57 (CEST)