Dix Terres éternelles

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Les dix Terres éternelles (g.yung drung gi sa bcu) གཡུང་དྲུང་གི་ས་བཅུ།

Signification littérale

g.yung drung: éternel; —gi: marque du génitif; —sa: terre; —bcu: dix.

Enumération

Les dix Terres éternelles sont:

  1. la première Terre, Rab tu dga’ ba (la Joie Extrême),
  2. la seconde Terre, Dri ma med pa (l’Immaculée),
  3. la troisième Terre, ‘Od zer ‘phro ba (la Projection de Rayons Lumineux),
  4. la quatrième Terre, Phyag rgya bsgyur ba (la Transformation symbolique),
  5. la cinquième Terre, Bon nyid sprin tshogs (les Nuées de la Réalité),
  6. la sixième Terre, bDe ldan rtogs pa (la Réalisation animée du Délice),
  7. la septième Terre, Yid bzhin grub pa (l’Accomplissement Philosophal),
  8. la huitième Terre, Ma chags dag pa (la Pureté sans attachement),
  9. la neuvième Terre, Yi ge ‘Khor lo (la Roue de lettres), et
  10. la dixième Terre, Mi ‘gyur g.yung drung (la Svāstika Immuable).

Voir également l’entrée concernant les treize Terres éternelles (g.yung drung gi sa bcu gsum).


Jean-Luc Achard 3 octobre 2017 à 12:50 (CEST)