Continuum

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Continuum (rgyud) རྒྱུད།

Signification littérale

Le terme tibétain rgyud est utilisé pour traduire le terme sanskrit tantra qui signifie continuité, continuum, etc. Dans les dictionnaires classiques, on traduit tantra par : 1. fil; 2. chaîne ou trame (d'un tissu); 3. continuité; 4. succession; mais également 5. règle, 6. méthode, et 7. traité.

Définition

Dans les contextes utilisés dans la littérature dzogchen, le terme rgyud est généralement employé pour désigner : 1. le continuum d'une personne et 2. un traité ou ouvrage de caractère tantrique. Le continuum de la personne est généralement présenté comme étant triple (on parle alors à bon escient de “triple continuum”, en faisant référence aux trois portes de l'individu). L'expression continuum mental fait explicitement référence à la porte de l'esprit.

Remarque

Le terme “continuum” (rgyud) et le terme “transmission” (brgyud) sont des homonymes intimement reliés entre eux, confirmant les notions de fil, de lien (mais non entravant) ou de chaîne et de continuité qui forment le champ sémantique de ce “continuum”, dans le sens où il n'y a pas de “transmission” (brgyud) sans un “continuum” (rgyud, mental dans ce cas) pour la recevoir.

Jean-Luc Achard 8 juin 2017 à 16:55 (CEST)