Contemplation totalement libérée des Trois Domaines

De Dzogchen wiki
Aller à : navigation, rechercher

Contemplation totalement libérée des Trois Domaines (khams gsum yongs grol gyi dgongs pa) ཁམས་གསུམ་ཡོངས་གྲོལ་གྱི་དགོངས་པ།

Signification littérale

khams gsum: Trois Domaines; —yongs grol: totalement libérée; —gyi: marque du génitif; —dgongs pa: Contemplation.

Définition

Selon le Commentaire du Trésor de l'Espace Absolu (Chos dbyings mdzod 'grel) de Longchenpa, cette modalité de la Contemplation est expérimentée par l'adepte lorsqu'il réalise la nature de toutes ses perceptions et que celles-ci se trouvent alors libérées des passions que l'esprit dualiste projette ordinairement sur elles. A ce stade, l'adepte est libéré du “sceau” (rgya) de l'existence conditionnée[1] et demeure sans saisie, dans l'expérience directe de la Transparence insubstantielle (dngos med zang thal). Au sein de cet état, toute prolifération est épuisée et le yogi s'absorbe sans effort dans l'expérience du Corps Absolu (chos sku), expérience au cœur de laquelle le Saṃsāra est naturellement libéré en Nirvāṇa. L'adepte est alors clairement recueilli dans un état de Contemplation au sein duquel son esprit est totalement libéré des Trois Domaines.[2]

Notes

  1. Ce sceau n'est autre que l'ignorance (ma rig pa) elle-même.
  2. Les Trois Domaines sont désignés comme tels parce qu'ils sont précisément des domaines d'existence conditionnés par les passions. Les six destinées appartiennent au premier de ses domaines.

Jean-Luc Achard 1 octobre 2018 à 15:27 (CEST)