Visions

De Dzogchen wiki
Révision datée du 28 octobre 2019 à 17:51 par Marianne Ginalski (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Visions (snang ba) སྣང་བ།

Définition

Terme générique qui renvoie à l'émergence des manifestations visionnaires formant l'expression de l'Eclat du Discernement (rig pa'i gdangs). Ces visions sont l'une des deux catégories d'expériences éprouvées au cours du Franchissement du Pic (thod rgal), à savoir :

  1. les expériences sapientiales (shes nyams), consistant essentiellement en expériences d'intensité variable du Délice, de la Clarté, et de la Non-discursivité, mais également en toutes sortes d'expériences changeantes qui relèvent de l'esprit (sems, blo),[1] et
  2. les expériences visionnaires (snang nyams) dont la variété est proprement indicible et forme l'éclat naturel spécifique de la Claire-Lumière ('od gsal rang gi rang gdangs).

Fondamentalement, les expériences visionnaires forment donc le déploiement de ce que l'on désigne comme la Grande Claire-Lumière (od gsal chen po), c'est-à-dire, tout simplement, l'Eclat naturel du Discernement (rig pa'i rang gdangs). Cet éclat se déploie sous la forme de manifestations quinticolores associées aux cinq Sagesses. Ces manifestations ne sont pas des objets des sens et ne peuvent donc être saisies comme telles. Elles se déclinent en :

  1. les visions des couleurs des cinq Sagesses (ye shes lnga'i kha dog gi snang ba), et
  2. les visions de l’Espace (dbyings kyi snang ba).

Note

  1. A la différence des expériences visionnaires qui relèvent directement du Discernement.

Jean-Luc Achard 28 octobre 2019 à 07:09 (CET)