Tantra du Précieux Amoncellement exprimant la Quintessence des Trésors : Différence entre versions

De Dzogchen wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m (A protégé « Tantra du Précieux Amoncellement exprimant la Quintessence des Trésors » ([Modifier=Autoriser uniquement les administrateurs] (infini) [Renommer=Autoriser uniquement les administrateurs] (infini)) [protection en cascade])
 
(2 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 19 : Ligne 19 :
 
#l’exposé du nom [du Tantra] et [des caractéristiques] du Calice (''mtshan dang snod bstan pa'') : 317b.  
 
#l’exposé du nom [du Tantra] et [des caractéristiques] du Calice (''mtshan dang snod bstan pa'') : 317b.  
  
==Reference==
+
==References==
 
Pour une analyse des thèmes traités par ce Tantra et une édition critique du texte, voir :
 
Pour une analyse des thèmes traités par ce Tantra et une édition critique du texte, voir :
  
 
• Jean-Luc Achard, “Le Tantra du Précieux Amoncellement exprimant la Quintessence des Trésors — analyse thématique & édition critique”, ''Revue d’Etudes Tibétaines'', no. 27, Octobre 2013, pp. 103-125. http://himalaya.socanth.cam.ac.uk/collections/journals/ret/pdf/ret_27_06.pdf
 
• Jean-Luc Achard, “Le Tantra du Précieux Amoncellement exprimant la Quintessence des Trésors — analyse thématique & édition critique”, ''Revue d’Etudes Tibétaines'', no. 27, Octobre 2013, pp. 103-125. http://himalaya.socanth.cam.ac.uk/collections/journals/ret/pdf/ret_27_06.pdf
 +
 +
Sur la notion de [[Base]] (''gzhi'') telle qu'elle est définie dans ce Tantra, voir :
 +
 +
• —''Id.'', - "The Base of the Natural State according to the Gter snying rin po che spungs pa'i rgyud of the Spyi ti Yoga Tradition", in ''Reasons and Lives in Buddhist Traditions, Studies in Honor of Matthew Kapstein'', Studies in Indian and Tibetan Buddhism, Wisdom Publications, Sommerville, 2019, pp. 225-239.
 
----
 
----
Jean-Luc Achard 25 juin 2018 à 09:55 (CEST)
+
Jean-Luc Achard 13 janvier 2020 à 20:18 (CET)
 
[[Catégorie:Vocabulaire technique et philosophique]]
 
[[Catégorie:Vocabulaire technique et philosophique]]

Version actuelle datée du 13 janvier 2020 à 20:18

Tantra du Précieux Amoncellement exprimant la Quintessence des Trésors (gTer snying rin po che spungs pa'i rgyud) གཏེར་སྙིང་རིན་པོ་ཆེ་སྤུངས་པའི་རྒྱུད།

Signification littérale

gter: Trésor; —snying: quintessence, cœur; —rin po che: précieux; —spungs pa'i: amoncellement + marque du génitif; —rgyud: Tantra.

Définition

Ce texte est l'un des dix-sept Tantras appartenant au corpus du Chiti Yoga. Il ne possède pas de colophon, mais il a probablement été découvert par Nyemo Zhuyé et transmis à Nyang-rel Nyima Özer.

Structure

Dans l'édition xylographique de Dergué (NGB, vol. Ka), le Tantra présente la structure suivante:

  1. l’introduction exposant les perfections (gleng gzhi phun sum tshogs pa) : 315b-316a.
  2. l’exposé sur la Base (gzhi bstan pa) : 316a.
  3. l’exposé sur l’égarement (‘khrul pa bstan pa) : 316a-316b.
  4. l’exposé sur l’éradication [de l’égarement] (rtsad gcod bstan pa) : 316b.
  5. Les méthodes de réalisation (rtogs thabs) : 316b.
  6. la transcendance (la zla ba) : 316b-317a.
  7. l’exposé des Formules Secrètes à l’aide de symboles (gsang sngags brdas bstan pa) : 317a.
  8. l’exposé des précellences (mchog bstan pa) : 317a-317b.
  9. l’exposé du nom [du Tantra] et [des caractéristiques] du Calice (mtshan dang snod bstan pa) : 317b.

References

Pour une analyse des thèmes traités par ce Tantra et une édition critique du texte, voir :

• Jean-Luc Achard, “Le Tantra du Précieux Amoncellement exprimant la Quintessence des Trésors — analyse thématique & édition critique”, Revue d’Etudes Tibétaines, no. 27, Octobre 2013, pp. 103-125. http://himalaya.socanth.cam.ac.uk/collections/journals/ret/pdf/ret_27_06.pdf

Sur la notion de Base (gzhi) telle qu'elle est définie dans ce Tantra, voir :

• —Id., - "The Base of the Natural State according to the Gter snying rin po che spungs pa'i rgyud of the Spyi ti Yoga Tradition", in Reasons and Lives in Buddhist Traditions, Studies in Honor of Matthew Kapstein, Studies in Indian and Tibetan Buddhism, Wisdom Publications, Sommerville, 2019, pp. 225-239.


Jean-Luc Achard 13 janvier 2020 à 20:18 (CET)