Tantra du Discernement Né-de-lui-même

De Dzogchen wiki
Révision datée du 6 novembre 2020 à 08:05 par Jean-Luc Achard (discussion | contributions) (Page créée avec « Le Tantra du Discernement Né-de-lui-même (''Rang byung rig pa'i rgyud'') རང་བྱུང་རིག་པའི་རྒྱུད། ==Signification littérale=... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Tantra du Discernement Né-de-lui-même (Rang byung rig pa'i rgyud) རང་བྱུང་རིག་པའི་རྒྱུད།

Signification littérale

rang byung: né-de-lui-même; rig pa'i: Discernement + marque du génitif; —rgyud: tantra.

Définition

Cinquième texte du corpus dit des Six Tantras qui Libèrent par le Port du Khandro Nyingthik, consacré à l'explication de la signification de l'expression “Sagesse Née-d'elle-même” (rang byung ye shes). Cette Sagesse est la pure Sapience de l'état naturel qui émerge d'elle-même et demeure vierge de tout point de référence (gza' gtad bral). Lorsque l'adepte engagé dans la pratique de la Grande Perfection se libère de toute forme de saisies, il réalise que la totalité des phénomènes relevant du Saṃsāra et du Nirvāṇa sont naturellement libéré au sein de l'Abîme de son propre Discernement (rig pa). L'ensemble de ce processus de réalisation non régressive constitue ce que l'on désigne comme le Plein Eveil (sangs rgyas).

Structure

Le texte présente la structure suivante:

  1. le titre donné dans la langue de l'Arcane authentique (yang dag gsang ba),
  2. le titre en langue du Tibet
  3. l'hommage
  4. le Buddha Primordial Samantabhadra en tant que Révélateur du Tantra
  5. l'énoncé du corps même du texte
  6. la conclusion
  7. l'apposition des sceaux de secret
  8. la vers final d'aspiration.

Jean-Luc Achard 6 novembre 2020 à 08:05 (CET)