Maître intérieur : Différence entre versions

De Dzogchen wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(Page créée avec « Maître intérieur (''nang gi bla ma'') ནང་གི་བླ་མ། ==Signification littérale== —''nang gi'': intérieur + marque du génitif; —''bla ma'':... »)
 
m (A protégé « Maître intérieur » ([Modifier=Autoriser uniquement les administrateurs] (infini) [Renommer=Autoriser uniquement les administrateurs] (infini)) [protection en cascade])
 
(Aucune différence)

Version actuelle datée du 5 novembre 2019 à 16:54

Maître intérieur (nang gi bla ma) ནང་གི་བླ་མ།

Signification littérale

nang gi: intérieur + marque du génitif; —bla ma: maître.

Définition

Cette expression possède des significations extrêmement différentes selon le contexte. Dans les Sūtras, elle fait référence à la bodhicitta dans la mesure où le développement de cette dernière permet de dissiper l'ignorance (ma rig pa). Dans les Tantras, le maître intérieur correspond à la triade des canaux, des souffles, et des essences séminales (rtsa rlung thig le). Dans le Dzogchen, le maître intérieur est l'état naturel de l'individu. Selon le contexte au sein du Dzogchen, il peut également s'agir de l'esprit parfaitement discipliné ou plus simplement du Discernement (rig pa).


Jean-Luc Achard 5 novembre 2019 à 16:54 (CET)