Essence de l'Ainsité : Différence entre versions

De Dzogchen wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(Page créée avec « Essence de l'Ainsité (''ji bzhiin ngo bo'') ཇི་བཞིན་ངོ་བོ། ==Signification littérale== —''ji bzhin'': Ainsité, tel quel, ainsi; —''n... »)
(Aucune différence)

Version du 13 janvier 2020 à 10:53

Essence de l'Ainsité (ji bzhiin ngo bo) ཇི་བཞིན་ངོ་བོ།

Signification littérale

ji bzhin: Ainsité, tel quel, ainsi; —ngo bo: Essence

Définition de la forme ji bzhin ngo bo

L'expression Essence de l'Ainsité renvoie à l'Essence même de l'esprit qui est décrite au début du chapitre 7 du Tantra du Roi Omni-Créateur (Kun byed rgyal po'i rgyud) comme étant le Grand Délice non duel et comme s'exprimant depuis l'origine à l'image du ciel (c'est-à-dire sans limite). Cette Essence n'est en aucune manière un objet conceptuel et ne peut être illustrée par quoi que ce soit de conditionné. Elle correspond à la nature même de l'Esprit de Parfaite Pureté (byang chub sems) qui défie toute forme de limitations. En réalité, tout — l'existence manifestée, les Calices-Elixirs, les Buddhas et les êtres animés — provient de cette Essence qui permet d'œuvrer au double dessein à l'aide des deux Corps Formels (gzugs sku gnyis). A ma connaissance, sous la forme ici répertoriée, cette expression n'apparaît pas en dehors du Tantra du Roi Omni-Créateur. On la retrouve cependant ailleurs sous la forme de ji bzhin pa'i ngo bo.

Définition de la forme ji bzhin pa'i ngo bo

Cette Essence de l'Ainsité correspond à la Pureté Primordiale (ka dag) de l'état naturel telle qu'elle est définie au début du chapitre 12 du Tantra des Monts Amoncelés (Ri bo brtsegs pa'i rgyud): elle est l'expression de l'Essence virginale et primordiale qui s'avère insaisissable, invisible, immatérielle, non conceptuelle, etc. Comme le montre Nubchen Sangye Yeshe dans sa Lampe-Œil de la Concentration (bSam gtan mig sgron, p. 409), cette expression est purement et simplement l'équivalent sémantique de la "Réalité" (chos nyid). Il n'y a pas de différence avec la forme ji bzhin ngo bo qui correspond à la notion de Plein Eveil originel (ye sangs rgyas pa).


Jean-Luc Achard 13 janvier 2020 à 10:53 (CET)